BPA, bisphenol A : risque nocif pour la santé

Partager

Le BPA (Bisphénol A)

Le BPA (ou bisphénol A) est une molécule qui fait débat pour son impact toxique sur la santé et sur l’environnement. Perturbateur d’hormones, il causerait des anomalies physiologiques et de reproduction sur les espèces vivantes y compris l’être humain.

BPA : composé organique issu de la réaction entre 2 équivalents de phénol et 1 équivalent d’acétone.

Nocif pour la santé, le bisphénol perturbe le métabolisme en provoquant infertilité et autres pathologies comme le cancer du sein, le cancer de la prostate, l’hyperactivité et des maladies cardiovasculaires…

La croissance, le comportement et l’humeur sont également susceptibles d’être perturbés par ce composé organique.

BPA
& contamination

Une contamination au bisphénol A est considérée lorsque le produits s’accumule dans les tissus adipeux. Cette contamination se produit principalement par ingestion, par passage cutané (contact avec la peau) ou par les voies respiratoires.

Contamination par passage cutané

Vers les années 90 et jusqu’au début des années 2000, le BPA n’était pas réglementé.

Présent notamment dans les tickets de caisse, de nombreuses hôtesses de caisse étaient contaminées sans le savoir, par la manipulation quotidienne de ces tickets à remettre aux clients.

La présence de BPA est indétectable à l’oeil nu. Après avoir été en contact avec un matériau qui contient du BPA, même un lavage soigné des mains ne permet pas de l’éliminer de l’épiderme.

Contamination par ingestion

Au contact de la chaleur, le bisphénol est susceptible de migrer vers les aliments. Un banal produit en plastique peut être dangereux pour la santé.

Détection du bisphénol A

La présence de BPA dans l’organisme peut être mesurée par test urinaire.

Bisphénol A dans quels produits ?

Bisphénol A dans quels produitsObjets pouvant contenir du bisphénol :

  • Bols de mixer,
  • Blender,
  • Bouilloire,
  • Cuiseur vapeur,
  • Boîtes de conservation en plastique,
  • Boîtes lunch,
  • Verres et couverts en plastique,
  • Joints d’étanchéité de bocaux en verre,
  • Canette de soda…

Prévention

Comme il est difficile de déceler la présence de bisphénol A dans les plastiques, voici des suggestions et bons réflexes à avoir pour éviter de manipuler ou d’ingérer cette substance toxique.

Comment savoir si un plastique contient du bisphénol ?

Bisphénol A dans quels produitsL’indication de la présence de bisphénol A n’est pas obligatoire pour les plastiques. En observant les étiquettes vous pouvez décrypter si un plastique en contient.

  • Le sigle PC nous informe qu’un plastique a été fabriqué à partir de bisphénol A (polycarbonate).
  • Un pictogramme contenant le chiffre 7 vous indiquera qu’un plastique contient éventuellement du bisphénol A (autres plastiques).

Prévention, les bon réflexes

  1. Acheter des produits en vrac pour éviter les emballages alimentaires contaminants.
  2. Eviter de réchauffer les aliments dans leur emballage en plastique d’origine.
  3. Utiliser des bocaux en verre pour stocker les aliments.
  4. Préférer l’achat de conserves en verre plutôt qu’en métal.
  5. Utiliser des cuillères en bois plutôt qu’en plastique.
  6. Eviter les appareils de cuisson et autres accessoires en plastique.
  7. N’utilisez pas des boîtes usées ou rayées si elles n’indiquent pas la mention « sans bpa ».

Acheter des contenants sans BPA

Sans BPA, stockage bocal en verreDu moment qu’il s’agit d’un contenant en plastique, il conviendrait de vérifier avant d’acheter, que ces plastiques ne contiennent pas de bisphénol. Que ce soit pour le stockage de denrées alimentaires ou pour conditionner un produit cosmétique fait maison.

Aujourd’hui de nombreuses marques ont compris l’intérêt de fabriquer des produits sans BPA. Voici des suggestions d’appareils et accessoires sans bpa que vous trouverez facilement sur le marché.

Ustensiles de cuisine sans bpa

Appareils et accessoires sans bpa :

Interdiction du Bisphénol

Le BPA présent dans les contenants alimentaires comme les canettes et les boite de conserve a été interdit en France en janvier 2015. Malgré cette interdiction, une enquête a révélé en 2016 que certains produits contenaient toujours du bisphénol A.

Parallèlement ceci n’empêche pas les fabricants d’utiliser du bisphénol B ou S qui sont tout aussi nocifs voir davantage.

Un conseil, consultez bien les étiquettes avant d’acheter : assurez-vous qu’il y ait une mention « sans bpa » ou « sans bisphénol » pour protéger votre santé.

A voir sur le même thème