Cheveux : La coloration végétale

Partager

Coloration végétale pour les cheveux

Lorsqu’on fait le choix du naturel, il faut le faire totalement

Si vous êtes habitués à utiliser des produits chimiques de la grande distribution, et que vous souhaitez passer à la coloration végétale pour vos cheveux, il vous faudra ne plus utiliser vos anciens produits et passer au 100% bio ou naturel. En effet, faire une coloration bio et ensuite utiliser un shampoing ordinaire qui contient des substances toxiques, annulera les bienfaits que vous aviez acquis en réalisant une coloration végétale. En ne faisant les choses qu’à moitié on obtient des résultats approximatifs. Il n’est jamais trop tard pour se soucier de sa santé et pour passer au naturel.

Se passer d’après-shampoing

En finir avec les noeuds récalcitrants dans les cheveux et sans après-shampoings c’est possible. La pratique régulière de colorations végétales vous permettra de ne plus avoir besoin d’utiliser un après-shampoing. Votre chevelure sera ré-hydratée, les écailles de la fibre capillaire seront lissées et les pointes abîmées réparées.

La coloration végétale permet de ne pas dénaturer les cheveux car le produit recouvre le cheveu au lieu de pénétrer dans celui-ci. Il est préférable d’utiliser ensuite un peigne en bois ou en corne car le fer s’oxyde lorsqu’il est au contact des plantes. Quand vous achetez une coloration végétale vérifiez qu’il y ait bien les mentions bio ou 100% naturel sur votre produit de soin, à moins que vous ne le fabriquiez vous-même.

Coloration végétale et shampoing bio : L’association gagnante

Notre sélection de shampoing bio.

Coloration végétale : Témoignage

La coloration végétale au Henné, une solution économique

Le henné est la poudre d’une plante (Lawsone) qui est fréquemment utilisée pour colorer les cheveux avec des teintes cuivrées de manière naturelle, il est également utilisé pour réaliser des tatouages, généralement sur les mains et les pieds. Le henné, rehausseur naturel d’éclat, est un produit authentique qui procure brillance et volume, il a aussi une vertu antipelliculaire et permettrait de lutter contre les poux. A moins de 10€ pour 1 à 2 colorations, ce colorant naturel est une solution très économique.

Pour être naturel, le henné doit ne contenir que des feuilles. Restez prudents car les hennés achetés dans le commerce peuvent contenir des conservateurs allergisants et irritants comme des sels métalliques. Pour profiter uniquement de ses bienfaits, il existe une version qui ne colore pas : Le henné neutre. Il sera utilisé pour fortifier le cheveux sans le teinter tout en lui donnant éclat et souplesse. Le henné est parfois mal toléré sur des cheveux fragiles ou abîmés. Lors d’une première application il convient de faire un test sur une mèche de cheveux, tout comme vous le feriez avec un colorant chimique. N’oubliez pas de porter des gants pour éviter de vous colorer les mains, car car cela pourrait bien tenir 5 semaines sur votre peau.

Faire sa coloration maison avec du Thé

Quelques conseils pour réussir sa coloration végétale

Avant la coloration (Source : Biocoiff)

  1. Réalisez un gommage du cuir chevelu pour nettoyer les bulbes des cheveux pour les désencrasser de toute impureté (marc de café, citron, fromage blanc).
  2. Faites un masque pour retirer les résidus toxiques laissés par les précédents produits que vous auriez pu utiliser (miel et citron).

Vous pourrez ensuite fixer la couleur en utilisant un shampoing bio.

Les pièges à éviter pour une coloration maison réussie :

  • Faire des mélanges de plantes soi-même (attention aux couleurs surprises),
  • Laisser pauser sa coloration trop longtemps, les plantes sont actives mêmes si elles ne sont pas chimiques,
  • Oublier de se protéger le contour du visage avec un corps gras,
  • Faire un shampoing trop rapidement après sa coloration (risque d’estomper la couleur).

En cas de doute demandez conseil à un professionnel de la coloration végétale.

A voir sur le même thème