Chocolat et constipation, est-ce que le chocolat constipe ?

Partager

Chocolat et constipation

Chocolat et constipation ? Contrairement à cette idée reçue le chocolat ne constipe pas ! Cela est valable lorsqu’il s’agit de « vrai chocolat », autrement dit de chocolat noir s’il contient au moins 60% de cacao. C’est la présence de matières grasses, présente dans de nombreuses compositions du chocolat qui lui donne cette mauvaise réputation.

Liste des aliments qui constipent et moyen naturel regulateur du transit intestinal.

Migraine et chocolatLe chocolat, facteur déclencheur de migraines

Le chocolat est parfois déconseillé lors d’un épisode de constipation, car le cacao contient des substances (théobromine, tyramine) qui peuvent être un facteur aggravant de migraines.

Les maux de tête étant l’une des conséquences possibles de la constipation, l’absorption de cacao serait susceptible d’en aggraver le symptôme.

Présence de matières grasses

Le chocolat est à éviter lorsqu’il s’agit d’un produit cuisiné avec ajout de matières grasses. Les graisses étant difficiles à digérer, une consommation excessive de chocolat après un repas sera déconseillée.

En ce qui concerne le chocolat blanc, n’étant pas composé de cacao, il n’en porte que le nom. Le chocolat blanc est fabriqué à partir de beurre de cacao additionné de lait, de sucres et d’arômes.

Moyen naturel

Un regulateur du transit intestinal

Le tégument de psyllium blond facilite le transit des intestins paresseux, il est utilisé pour réduire les troubles de constipation en restaurant l’équilibre du transit intestinal.

Le psyllium blond a été reconnu par l’OMS pour ses qualités régulatrices du transit intestinal.

 


Acheter du Psyllium blond bio – 15,95€

 

Il est recommandé de boire au moins 1 litre et demi d’eau par jour en cas de constipation.

Ces aliments constipent

aliments constipent

Constipation, les aliment à éviter

Certains aliments sont à éviter en cas d’épisode de constipation, pour contribuer à réduire ce symptôme et ses désagréments.

  • Le riz blanc est un aliment constipant car il est dépourvu de fibres, contrairement au riz complet qui en contient.
  • La banane verte : ce fruit est l’un des rares qui soit déconseillé en cas de constipation. Lorsque la banane n’est pas mûre elle contient de l’amidon. La banane verte est considérée comme étant un féculent.
  • Les plats riches en graisse : les aliments gras retardent la digestion, ce qui peut ralentir le mouvement gastro-intestinal.
  • La viande rouge : pauvre en fibre et riche en acides gras saturés, la viande rouge peut contribuer à la constipation. D’ailleurs les végétariens souffrent moins de constipation.
  • Les plats trop épicés.
  • L’alcool et la caféine.

La consommation d’alcool, de boissons sucrées ou à base de caféine sont déconseillées lors d’un épisode de constipation. Ces boissons déshydratent, ce qui est incompatible avec l’absorption d’eau conseillée pour aider à ramollir les selles.

Ces informations sont fournies à titre informatif. Résultat de la synthèse de sources diverses, ces dernières n’ont pas été vérifiées ou validées par un médecin. Ces informations ne doivent en aucun cas se substituer à un consultation médicale. L’éditeur décline toute responsabilité en cas de mauvaise interprétation ou utilisation des informations contenues dans cet article.  Le cas de chaque personne étant particulier, n’hésitez pas à consulter votre médecin au moindre doute.

 

A voir sur le même thème