Entretenir son jardin en hiver

Partager

L’entretien du jardin en hiver

Prendre soin des végétaux et des aménagements pour entretenir son jardin en hiver.

Ce qu’il faut faire dans son jardin en hiver : soigner les végétaux, préparer la saison suivante et protéger les aménagements.

 

  1. Plantes en pot
  2. Paillis des plate-bandes potagères et massifs
  3. Un arbre peut mourir de soif : conseils d’entretien
  4. Favoriser la biodiversité avec des abris à auxiliaires
  5. Outils et aménagements de jardin : Robinet de puisageMobilier de jardinMare

 

Jardin en hiver
L’hiver, les plantes du jardin entrent dans une période de dormance, leur activité est ralentie et leur croissance stoppée. L’hiver est traditionnellement la saison de repos du jardin. Il est néanmoins possible de préparer doucement la saison suivante, et d’apporter des soins aux végétaux qui le nécessitent.

L’hiver est la période propice à la préparation de la saison suivante.

1. Entretenir son jardin en hiver : Les plantes en pot

– A l’intérieur à 10°

Jardin en hiver et plantes en pot

Plante en pot à l’extérieur

En règle générale les plantes en pot sont rentrées à l’intérieur. Placez les pots dans des pièces éclairées et pas trop chaudes (par exemple dans une véranda), une dizaine de degrés suffisent.

 

– Pots à l’extérieur

S’il ne vous est pas possible de rentrer les plantes en pot à l’intérieur, vérifiez que chaque pot dispose de trous d’évacuation. Une eau stagnante dans un pot signifierait la fin de vie du végétal.

Il faut ensuite agir selon l’exposition du pot au froid et aux vents dominants : le cas échéant on peut entourer un pot défavorablement exposé aux vents froids avec de la paille, du mulch, ou plusieurs couches d’un matériau isolant : carton, polystyrène…

La ramure du végétal sera également enveloppée dans plusieurs couches de voile d’hivernage, qui sera enlevé en fin d’hiver.

Un arrosage sera maintenu en dehors des périodes de gel, de manière plus constante que pour un végétal planté en terre.

 

2. Paillis des plate-bandes potagères et massifs

– Bêcher le potager

Les plates bandes ou les massifs qui ont été utilisés à la belle saison sont souvent bêchées ou motocultées en prévision de la saison suivantes. C’est le moment idéal pour apporter compost et fumier en surface, qui seront incorporés au sol par léger griffage.

 

– Protéger la terre

Il s’agit ensuite de protéger la terre nue afin qu’elle n’entre pas dans un processus d’érosion.

Un paillis de feuilles saines, exemptes de maladies, d’une épaisseur de 5 à 10 cm constituera un moyen naturel de protéger et d’enrichir votre terre. Il pourra être associé à une couverture en carton pour empêcher la levée des mauvaises herbes dans un carré destiné au potager. Un broyat de branches et de feuilles pourra aussi être utilisé pour recouvrir le terrain mis à nu.

 

Paillis de feuilles

 

– Lorsque la terre est argileuse

Le cas des terres très argileuses est particulier. On peut dans de ce cas laisser la terre à nu afin de modifier sa structure : le gel cassera les mottes d’argile, il fera alors partie intégrante du processus de travail du sol. La nature travaillera elle même la terre argileuse de votre jardin en hiver.

 

3. Un arbre peut mourir de soif

Les végétaux mis en terre lors de la saison précédente, comme des arbres plantés en automne, sont encore dans une période de fragilité. Continuez à les arroser (en faible proportion) en dehors des périodes de gel. Cet arrosage est nécessaire pour éviter que les arbres ne meurent de soif pendant l’hiver sans qu’on s’en aperçoive.

Surveillez les températures nocturnes, n’arrosez pas si du gel est prévu pour la nuit.

Il est également préférable de protéger les arbustes un peu fragiles des périodes de neige et de grand froid, en enveloppant la ramure dans une ou plusieurs couches de voile d’hivernage.

Bio Green – Housse d’Hivernage XXL : 13,05 €

4. Biodiversité & abris à auxiliaires

Le rôle des insectes auxiliaires et animaux utiles au jardin est désormais reconnu.

Mais pour les oiseaux, les bourdons, les abeilles et autres alliés du jardinier, l’hiver est rude et souvent dévastateur. Vous pourriez envisager la fabrication d’abris pour les protéger des rigueurs hivernales.

Favorisez la biodiversité avec des abris à auxiliaires.

– L’hôtel à insectes

Biodiversité, Hotel à insectes

Hôtel à insectes

L’hôtel à insectes est un refuge conçu pour héberger les insectes utiles au jardin, c’est un élément indispensable du jardin écologique. Des modèles d’hôtel à insectes à construire soi même existent, vous pouvez aussi acheter des abris préfabriqués en ligne ou en jardinerie à des prix très variables.

 

– Cabane à oiseaux ou nichoir

Les oiseaux ont besoin de niches adaptées pour chacune des espèces présente.

Un travail de reconnaissance est nécessaire afin de savoir quels types d’oiseaux sont présents dans votre jardin. Vous pourrez ensuite adapter ou fabriquer des abris, petites cabanes ou nichoirs en fonction du type d’oiseau.

Disposer régulièrement de la nourriture (type graines, fruits, pains de graisse..) et de l’eau tiède dans les périodes de gel aidera à maintenir la population d’oiseaux.

 

– Et compagnie…

D’autres auxiliaires sont précieux au jardin : hérisson, couleuvre, orvet, grenouille, lézard, crapaud…

La présence de tas de bois, de murets, de haies et de mares leur offrira la possibilité d’hiberner dans de meilleures conditions, et votre jardin ne s’en portera que mieux.

 

5. Outils et aménagements de jardin

– Mare naturelle

Si votre mare naturelle ou bassin dispose d’une pompe, il faudra la retirer (de préférence avant l’hiver) afin que le gel n’endommage pas son mécanisme. Il sera inutile de nourrir les poissons qui seront entrés naturellement en hibernation. Si l’eau de la mare est gelée en surface : réalisez un trou dans la glace avec une casserole chaude pour permettre la circulation de l’air et l’oxygénation de l’eau.

 

Jardin en hiver, mare gelée

Percez la glace avec une casserole chaude pour oxygéner l’eau

 

– Gazon

Le gazon n’est pas tondu en hiver, d’ailleurs il est lui aussi passé en mode sommeil. Vous pourrez disperser des cendres sèches sur celui-ci pour limiter la formation de mousse.

 

– Mobilier de jardin

Retirez les housses et coussins, nettoyez les, puis rangez les dans un endroit sec jusque la saison suivante. Recouvrez les meubles d’extérieur d’une bâche de protection étanche s’ils ne peuvent être rentrés à l’intérieur.

 

– Outil de jardin

Retirez la terre de vos outils de jardin. Nettoyez les, puis vous les rangerez dans le garage ou un abri de jardin. Ceci évitera la formation de rouille et moisissures pendant l’hiver.

 

– Robinet de puisage

Vidangez les robinets et laissez-les ouvert afin qu’il ne reste pas d’eau à l’intérieur. Les robinets de puisage seront recouverts de laine de vert ou d’un matériau isolant pour les protéger du gel.

 

Palmier en hiver

Tronc de palmier gelé en hiver

 

Remerciement

Nous remercions chaleureusement Alex, éco jardinier à Dole (près de Dijon) pour ses précieux conseils et sa participation active à la rédaction de cet article.

 

Eco jardinier

A voir sur le même thème