Ma belle mère Sansevieria s’est incrustée dans la chambre parentale !


Sansevieria, la langue de belle mère…

Jusqu’à présent ma belle mère Sansevieria s’en tenait au salon, mais depuis quelques jours elle s’est incrustée dans ma chambre ! Tapi dans un coin entre le lit et la fenêtre elle semble y avoir trouvé sa place, elle n’en bouge plus même la nuit.

Langue de belle mere Sansevieria

 

Sansevieria n’est ni un gros mot ni le prénom de ma belle-mère. C’est une plante d’intérieur originaire d’Afrique aux feuilles foncées striées de vert clair, parfois bordées de jaune selon les variétés.

Décorative sans être intrusive la Sansevieria est une succulente, une plante grasse de la famille des Dracaenaceae (ou des Liliaceae) qui dispose d’un feuillage graphique original.

La Sansevière est surnommée « langue de belle-mère » pour ses feuilles pointues comme la mauvaise langue d’une pipelette et pour sa coriacité car elle est impossible à tuer même pour les nuls en jardinage. Si vous avez la poisse avec les plantes n’hésitez pas à en adopter une elle poussera quand même.

Oublions les idées reçues sur les belles-mères car celle-ci joue un rôle d’humidificateur naturel et à la capacité de purifier l’air d’une pièce même la nuit. Ce qui n’est pas le cas de la plupart des plantes qui sont bénéfiques le jour mais deviennent toxiques la nuit.

La Sansevieria trifasciata est aussi appelée « couteau » et « plante serpent ».

Comment les plantes respirent la nuit ?

La nuit la plupart des plantes respirent comme nous, elles rejettent du co2 ce qui provoque davantage de concentration de dioxyde de carbone dans l’air.

Sansevieria entretien

Comment prendre soin de sa belle mère ?

La Sansevieria est généralement cultivée en pot en intérieur car elle ne supporte ni le gel ni une température trop basse. Habituée aux zones arides la langue de belle mère ne redoute pas la sécheresse et nécessite peu d’eau.

Empotage : placez du gravier au fond de son pot pour assurer un bon drainage. Cette technique permet d’éviter que les racines pourrissent. Puis mettez-lui les pieds dans un sol composé d’un mélange de terreau et de sable.

Sansevieria plante langue de belle mère

Nettoyage des feuilles : il n’est pas nécessaire d’utiliser des produits spécifiques pour son entretien. Nettoyez simplement ses feuilles avec une éponge humide quand de la poussière s’y accumule.

En automne et en hiver la plante entre en repos végétatif : réduisez son arrosage à environ 1 fois par mois. Surtout attendez à chaque fois que le sol soit redevenu sec sur plusieurs centimètres de profondeur avant l’arrosage suivant. Quelle que soit la saison l’eau ne doit pas s’accumuler ni stagner dans la soucoupe du pot.

Rempotage : pensez à rempoter votre plante dans un pot plus grand lorsque ses racines se retrouvent à l’étroit.

Promenez-la dans le jardin

Bien qu’elle ne se cultive pas en pleine terre votre belle mère peut tout de même faire un petit tour dans le jardin (toujours dans son pot) au printemps et en été ; sous réserve que la température ne soit pas inférieure à 13° Celcius. Pour éviter toute susceptibilité rentrez-la le soir s’il fait trop frais pour ne pas la stresser.

Pour résumer

  • Elle apprécie la lumière et la chaleur
  • Supporte la mi-ombre
  • Se plait dans un sol sec avec une acidité neutre
  • S’arrose 1 fois/semaine avec une eau à température ambiante
  • Peut atteindre 1,80 mètres de hauteur
  • Floraison rare (il faut attendre plusieurs années si toutes les conditions sont réunies)
  • Ne résiste ni au froid ni au gel
  • Ne pas exposer en plein soleil

Avantages, bienfaits et propriétés

Votre belle mère vous pompe l’air ? Tant mieux !

Dépollue : plante dépolluante par excellence, elle améliore la qualité de l’air de la pièce dans laquelle elle se trouve en éliminant les toxines. La sansevière aide l’air à se dégager des substances toxiques et cancérigènes contenues dans la fumée de cigarette (benzène) et des solvants de peinture (trichloréthylène).

Humidifie : la sansevière dégage de l’humidité dans l’air, ce qui est un bénéfique pour notre respiration et notre peau.

Résistante : c’est une plante robuste inratable en jardinage même pour ceux qui n’ont pas la main verte.

Pratique et facile : elle nécessite peu d’entretien et c’est l’une des rares plantes qui convient dans une chambre à coucher.

Multiplication

Sansevieria bouture et multiplication

La multiplication de la Sansevieria peut être réalisée par division ou par bouturage.

Multiplication par division

  1. La division consiste à séparer la plante en deux parties au niveau des racines
  2. Puis à replanter chaque partie dans un pot individuel, ou en les espaçant suffisamment
  3. N’arrosez pas trop après cette division

Faire une bouture de Sansevieria

  1. Il faut couper proprement une feuille à sa base
  2. Fractionner cette feuille en portions de 5 à 10 cm
  3. Puis on laisse sécher à l’air libre pendant 7 jours
  4. Enfin on plante les portions de feuille dans un substrat léger

Des racines se seront formées au bout d’une vingtaine de jours.

L’année suivante vous pourrez profiter d’une nouvelle plante issue de chaque portion.