Spa privatif : bonnes pratiques et contre-indication

Partager

Bien utiliser un spa privatif

Que vous pratiquiez une séance de spa privatif dans un hôtel, chez vous ou chez des amis, quelques règles d’hygiène et de sécurité s’imposent pour passer un bon moment seul ou à plusieurs, en toute sérénité.

Un spa privatif n’est ni une piscine, ni une baignoire.

Hygiène et spa jacuzzi

Un spa n’est pas une baignoire

Un spa n’est pas conçu pour y utiliser des produits de beauté destinés à la toilette. Il convient de prendre une douche avant de faire une séance de spa.  Si vous souhaitez profiter d’un bain chaud et bouillonnant pour vous laver en même temps, la baignoire balnéo sera plus adaptée.

Lorsque vous réservez un hotel avec spa, prévoyez un peignoir (ou drap de bain) et des sandales antidérapantes, car tous les hôtels avec spa privatif n’en prêtent pas forcément.

Un spa n’est pas une piscine

Les produits d’entretien de l’eau des piscines ne sont pas les mêmes que ceux destinés à l’entretien d’un spa. L’eau des piscines est traitée au chlore, tandis que l’eau du spa est généralement traitée avec du brome.

Prenez une douche après la séance de spa pour éviter une éventuelle réaction allergique au brome, d’autant plus si vous avez une peau sensible.

Spa jacuzzi et animaux de compagnie

Une chaleur trop élevée n’est pas indiquée pour nos compagnons à quatre pattes.

Il n’est pas souhaitable de pratiquer un spa avec un animal de compagnie pour des raisons d’hygiène.  De plus les poils du chien pourraient se prendre dans les buses du spa ou charger le filtre.

Contre indication et précautions

Attachez vos cheveux s’ils sont longs pour éviter qu’une mèche se prenne dans une turbine. Bien que ce type d’accident soit extrêmement rare, mieux vaut tout de même prévenir que guérir.

N’utilisez pas d’appareils électriques à proximité du spa pour prévenir tout choc électrique ou risque d’électrocution.

Coté entretien du spa, n’utilisez pas de chlore si vous traitez déjà l’eau avec du brome, il faudra choisir entre l’un et l’autre.

Précautions : santé, médicaments et alcool

Soyez prudent si vous suivez un traitement à base de médicaments pouvant entraîner des somnolences ou une perte de vigilance.

La consommation d’alcool est fortement déconseillée avant et pendant une séance de spa. L’association chaleur et alcool déshydratent, ce qui peut provoquer des malaises.

Si vous disposez d’un spa privatif chez vous et si vous souhaitez en faire profiter vos amis après un apéritif (bien entendu raisonnable), la séance de spa devra être courte avec une température plus basse.

Dans quels cas ne pas faire un spa ?

Contre indication jacuzzi

Si vous venez de faire du sport ou un effort physique, attendez avant de faire un spa.

Si vous venez déjà de faire une séance de spa, faites une pause d’au moins 15 minutes et buvez de l’eau pour réhydrater votre corps.

Si vous êtes trop nombreux : ne dépassez pas la capacité du spa. S’il s’agit d’un spa 4 places, faites un spa à quatre personnes maximum en même temps.

Cette liste n’est pas exhaustive.

Contre indication jacuzzi

La pratique d’un spa est déconseillée dans les cas suivants :

  • Femmes enceintes,
  • Jeunes enfants (sans avis médical),
  • Personnes souffrant de maladie cardiaque,
  • Trouble de la tension ou de la circulation,
  • Juste après un effort physique,
  • Maladies infectieuses,
  • Diabète,
  • Herpès…

A voir sur le même thème